Devenir agriculteur, mode d’emploi

Aujourd’hui nombreuses sont les personnes qui souhaitent retourner à la terre, pour voir pousser des récoltes, par l’action de leurs mains. Considérée comme l’une des plus anciennes pratiques du monde, l’agriculture continue d’attirer un grand nombre de personnes. Seulement, les conditions d’antan ne sont plus pareilles à celles d’aujourd’hui, et l’agriculteur moderne doit s’adapter.

Avez-vous envie de devenir agriculteur ? Voici comment y arriver !

Comprendre les enjeux de ce domaine

Il n’est clairement pas possible d’exercer dans l’agriculture, sans comprendre toutes les implications de ce domaine. C’est la raison pour laquelle, toute personne désireuse de se lancer dans l’agriculture doit non seulement s’informer, mais aussi mûrir sa réflexion, pour être certaine de ses motivations. Voulez-vous retourner à la terre pour explorer un nouvel horizon ou avez-vous, comme de nombreuses autres personnes, compris l’importance de changer les habitudes ?

Avec l’avènement de la culture de masse, les petits exploitants, ainsi que les bonnes vieilles méthodes ont désormais du plomb dans l’aile. Désormais, c’est l’environnement qui se retrouve menacé par l’utilisation abusive d’intrants et de pesticides. Selon la FAO, l’agriculture de masse est à plus de 90 %, le plus grand consommateur en eau de la planète.

Aussi, les investissements pour garantir les intrants agricoles se font à coup de plusieurs milliards pour un rendement qui n’est pas toujours fameux. Malgré toutes les ressources qui sont investies, des milliers de personnes n’arrivent toujours pas à atteindre la satiété.

Êtes-vous certain de vouloir faire face à ce genre de défi, et prendre le risque de retourner aux basiques ? Il est important pour cela, de prendre votre temps et d’être sûr de votre décision.

Commencer en faisant du bénévolat pour mieux cerner le métier

Dans l’agriculture comme dans toute nouvelle activité que l’on s’apprête à démarrer, il est important de prendre ses marques. Ainsi, il serait bénéfique de commencer par un stage dans une ferme, ou auprès d’un agriculteur professionnel, pour mieux cerner les contours du domaine.

Aussi, en faisant du bénévolat, vous saurez si le milieu de l’agriculture est fait pour vous.

Déterminer les cultures pour sa production

Il est toujours important de se tracer une feuille de route afin de bien planifier ses activités. Il est évident qu’un agriculteur ne saurait tout cultiver. Ainsi, faire une liste des cultures que l’on souhaite produire est toujours bénéfique.

Cela permet aux autres exploitants locaux, ainsi qu’aux consommateurs, de savoir ce que l’agriculteur produit.

Définir ses techniques de culture

Utilisation d’intrants, de pesticides, d’engrais chimiques ou plutôt priorisation de techniques beaucoup plus respectueuses de l’environnement ? Il est important de faire le point sur ses techniques de production.

Dans un contexte où la quasi-totalité des producteurs privilégie la préservation de l’écosystème, il serait tout à fait bénéfique de s’inscrire également dans cette logique. En optant pour une culture plus responsable et plus écologique, l’agriculteur contribue à la sauvegarde de l’environnement.

Faire la promotion des biocarburants en lieu et place des engrais chimiques, ou encore préférer les cultures bio aux produits génétiquement modifiés, peut être un choix bénéfique.

Trouver des terres à cultiver

Une fois que vous avez défini les produits à cultiver, il faut penser à trouver des terres, pour l’exploitation. Il n’est pas facile de trouver des terres pour l’agriculture, surtout si l’on ne dispose pas d’un budget élevé. Cependant, il est possible de trouver des propriétaires terriens n’utilisant pas leurs terres.

L’agriculteur peut donc demander une location de terres, pour démarrer son activité.

Se faire connaître et développer son réseau de contacts

Pour être un agriculteur complet et vivre de sa passion pour la culture de la terre, il faut se faire connaître. L’agriculteur a besoin d’un vaste réseau de contacts, utiles pour faire connaître ses produits et étendre son activité. Pour ce faire, il est souvent utile d’adhérer à un cercle réunissant les agriculteurs de sa communauté.

Il est également possible d’utiliser internet, pour améliorer sa notoriété.

Close Menu