Pourquoi les cheveux frisent en cas d’humidité ?

Pourquoi les cheveux frisent en cas d’humidité ?

Plus le taux d’humidité est élevé, plus certains d’entre nous sont sujets aux frisottis, et tout cela est lié à la façon dont l’eau interagit avec les protéines dans nos cheveux.

Ce qui est vraiment bizarre, cependant, c’est ce que les cheveux ont pu nous apprendre sur l’eau atmosphérique.

Les frisottis sont ceux que l’on obtient lorsque des mèches de cheveux changent de forme et cessent de correspondre aux mèches voisines.

Cela peut se traduire par des boucles, des ondulations ou d’autres irrégularités exaspérantes.

Une histoire de composition de cheveux, la kératine en cause

Les frisottis sont liés à la composition des cheveux.

Les cheveux sont constitués d’une longue protéine fibreuse appelée kératine, empaquetée couche après couche dans une structure élaborée.

Les molécules de kératine restent ensemble grâce à une combinaison d’interactions chimiques fortes et faibles.

Les vraies liaisons chimiques sont appelées liaisons disulfure, dans lesquelles les atomes de soufre des brins de protéines voisins se rejoignent dans une prise assez serrée.

Et les interactions les plus faibles sont ce qu’on appelle les liaisons hydrogène.

Les liaisons hydrogène ne sont pas de véritables liaisons chimiques.

Il s’agit plutôt d’une faible attraction entre une légère charge positive et une légère charge négative.

Pour les cheveux, la liaison hydrogène se produit entre les molécules de kératine et les molécules d’eau.

Lorsqu’une molécule d’eau se lie à deux kératines différentes, elle peut aider à les maintenir ensemble dans une certaine mesure, mais cette liaison peut facilement être brisée ou changée.

Et quand plus d’eau entre dans l’image, cela peut changer la façon dont la kératine colle ensemble.

En mouillant vos cheveux, vous pouvez briser les liaisons hydrogène précédentes et en former de nouvelles, ce qui donne une nouvelle forme à vos cheveux.

Et quand vos cheveux sèchent dans une certaine forme, ils ont tendance à rester (vous avez du amèrement le remarquer), c’est pourquoi aller au lit avec vos cheveux mouillés donnera souvent lieu à des coiffures épiques le lendemain !

Lorsqu’il y a beaucoup d’eau dans l’air sous forme d’humidité élevée, les changements de nos molécules de kératine sont plus imprévisibles.

Les frisottis se produisent lorsque l’eau est absorbée dans les cheveux secs à différents endroits et à différents taux.

Certaines mèches de cheveux peuvent absorber de l’eau au centre, tandis que d’autres peuvent en absorber moins, voire pas du tout, causant des différences de gonflement qui affectent la forme des cheveux.

Un taux d’humidité plus élevé peut provoquer la formation de liaisons hydrogène autour des couches externes, de sorte que les cheveux se replient sur eux-mêmes, formant des boucles.Et l’absorption d’eau est assez aléatoire.

Il n’y a pas deux cheveux qui réagissent de la même façon à l’humidité en suspension dans l’air, ce qui cause les frisottis que nous trouvons si frustrants.

Ils se déforment tous différemment.

Mais la quantité d’eau qu’un cheveu absorbe est toujours proportionnelle à l’humidité relative.

La mesure de l’humidité avec l’hygromètre

C’est assez prévisible pour être utile pour faire des mesures.

La mesure de l’humidité était un objectif des scientifiques de l’époque qui voulaient en savoir plus sur ce qui causait la pluie et sur la prévisibilité des divers phénomènes météorologiques.

Entre alors l’hygromètre, un appareil de mesure de l’humidité relative.

L’un des premiers hygromètres a été fabriqué en 1783 par Horace Bénédict de Saussure.

Et il travaillait avec des cheveux humains.

Cela peut sembler bizarre et un peu dégoûtant, mais c’est à la fois efficace et quelque chose que vous pouvez essayer par vous-même !

Parce que les cheveux secs absorbent l’humidité atmosphérique, vous pouvez observer de façon fiable une longue mèche de cheveux qui change de forme au fur et à mesure que l’humidité change.

Tout ce que vous avez à faire est de fixer une extrémité d’une mèche de cheveux propre et déshuilée en place et de suspendre un poids de l’autre extrémité pour la maintenir tendue.

Ensuite, vous pouvez observer la longueur des cheveux changer à mesure que l’humidité augmente ou diminue.

Les protéines s’enroulent et se déroulent au fur et à mesure que les liaisons hydrogène se forment et se brisent, le tout en fonction de la quantité d’eau dans l’air.

Ainsi, la variation de la longueur du toron qui en résulte est proportionnelle à l’humidité de l’air.

Vous pouvez même calibrer l’humidité relative en utilisant un séchoir à cheveux pour simuler 0% et un chiffon humide pour 100%, ce qui vous permet de vous faire une idée de la distance entre ces deux extrêmes de l’air un jour donné.

Alors, même si c’est peut-être un désagrément saisonnier, au moins les frisottis ont quelques applications pratiques !

Close Menu